Une crise prévue chez les mototaxis africains

nature-road-afrique

Le phénomène des taxi-moto ne fait pas que des émules chez les clients concernés. Bien loin du confort offert par les maxi scooters en circulation en Europe, les 100 cc continuent de longer les routes africaines. Uns des premiers continents a avoir adopté le taxi-moto dans les années 80, l’Afrique n’en est pas moins en situation de crise, due à cette activité. Continuer la lecture de « Une crise prévue chez les mototaxis africains »

Transport urbain : quand les politiques montent au créneau

bus-taxibe

Les mobilisations de taxis deviennent un phénomène mondial bien présent en France.  L’ancien pensionnaire de Bercy a appelé à la levée des blocages. Ce dernier a dénoncé les opérations coup-de-poings menés par les taxis. Mobilisés  depuis trois jours, ces professionnels sont décidés à changer le paysage du transport urbain actuel. Continuer la lecture de « Transport urbain : quand les politiques montent au créneau »

Motos de série en manque d’arguments esthétiques

motorcycle parkés

Cet article manque d’objectivité, mais elle reflète la réalité vécue par la société de consommation des motos. Des chercheurs se sont penchés sur la question afin d’établir un classement des motos des moches aux « encore plus moches ». Les véritables amateurs de moto ne verront pas d’un bon œil ce dénigrement des deux-roues selon des critères esthétiques, mais en revanche certains détails ne trompent pas. Continuer la lecture de « Motos de série en manque d’arguments esthétiques »

Transfert en mototaxi : l’urbanisation en ligne de mire

motorcycle-casque

Les efforts fournis par les patrons des mototaxi sont à louer. New-York, Paris, Bruxelles ou Cotonou sont concernés  par ses efforts, voyant leur population améliorer leurs moyens de déplacements. Par sa capacité à se faufiler dans les bouchons,  la moto développe les relations dans les communautés. Ainsi, les deux-roues est à l’ origine d’une mini révolution des sociétés contemporaines. Continuer la lecture de « Transfert en mototaxi : l’urbanisation en ligne de mire »

Moto taxis en IDF : infos pratiques des transferts

dirt-bike-casque

Le transport de personnes sur deux-roues motrices gagne des gallons au fur et à mesure que les bouchons se créent. A Paris intra Muros, banlieue et sur les axes menant vers les aéroports, on voit des maxi scooters qui ne roulent presque jamais sans passager. Ces scooters sont des mototaxis, un moyen de transport urbain apparu en Asie et qui fait fureur dans plusieurs villes dont Paris, Bruxelles ou Londres Continuer la lecture de « Moto taxis en IDF : infos pratiques des transferts »

Villes françaises en quête des motos-taxi idéaux

motorcycle parkés

Le transport à moto est présent essentiellement dans les aéroports et les zones bouchonnées tels Paris et Nice. Les bolides à deux roues investissent les routes afin de fournir une alternative aux clients pressés par le temps. En effet,  les trajets en mototaxi s’effectuent de manière sécurisées, mais surtout rapides. Continuer la lecture de « Villes françaises en quête des motos-taxi idéaux »

Moto : qu’est ce qu’un casque homologué ?

motorcycle-casque

Quand on achète un casque de moto, il faut choisir le modèle le plus récent, mais pas seulement. Après avoir essayé, puis trouvé un casque correspondant aux dimensions de votre tête et vos épaules, il faudra vérifier son homologation. En effet, ce casque de moto fait l’objet de recherches scientifiques poussées afin de trouver un modèle offrant une sécurité maximale. D’ ici là, lisez ce qui suit pour appréhender le processus d’homologation. Continuer la lecture de « Moto : qu’est ce qu’un casque homologué ? »

Parkings et assureurs : les risques omniprésents dans la vie d’une moto-taxi?

motorcycle parkés

Une moto taxi réclame 200 à 300 euros mensuel de frais d’assurances. Les propriétaires de moto de livraison et de transport de personnes doivent ajouter cette somme au budget entretien, sans compter la rémunération du chauffeur-livreur. La mototaxi semble être un travail facile à exécuter, pourtant, le chauffeur fait face à de nombreuses contraintes dans son métier

Problèmes récurrents

Afin d’assurer le transport des personnes et de leurs effets personnels dans les délais recommandés, un chauffeur de taxi à deux roues doit souvent braver certains interdits qui lui valent des sanctions et pénalités. A Paris durant l’année 2013, plus de  les scooters et les motos ont fait l’objet de mesures contraignantes de la part des autorités municipales. Cette mesure a choqué les passants dont la majorité est des usagers de ces parkings et du deux-roues, la meilleure alternative possible face aux bouchons. A la vue des méthodes utilisées par les agents d’enlèvement, on a le droit de penser que ces derniers étaient également choqués par cette mesure. Les motards professionnels ont signalé un empressement à dégager des engins qui, pourtant, étaient stationnés sur des aires ne gênant, ni les passants, ni les chauffeurs et de voiture. Il va de soi qu’ un enlèvement de ce genre entraînera des dépenses supplémentaires pour les propriétaires de moto-taxi, et surtout les chauffeurs qui auront stationné le véhicule sur une aire non-autorisée.

Règlementation gérant le motard

Il va de soi que la moto utilisée en taxi est plus que jamais encadré par les autorités étatiques. Voici une liste des règles auxquels doivent se conformer le chauffeur de taxi sur deux ou trois rouesmoto-parkés

  • Le chauffeur de moto-taxi est tenu de rester sobre dans l’exercice de ses fonctions.
  • Il est exigé du professionnel des transports à deux roues que ce dernier soit titulaire d’un permis de conduire de catégorie A âgé de plus de 3 ans. S’il se fait contrôler par un agent de police connaissant parfaitement cette règle, il s’expose à un retrait de la moitié de ses points, voire une suspension du permis de conduire.
  • Le chauffeur n’a pas le droit d’aller démarcher les clients, chaque trajet en deux-roues doit faire l’objet d’une réservation au préalable. Le démarchage peut engendrer une peine de prison, car cette pratique est assimilable à du harcèlement.
  • Autres règles, il est strictement interdit pour une moto ou un scooter de se garer sur un emplacement dédié au parking d’une voiture.

Aux contraintes législatives s’ajoutent la fréquence d’entretien d’une moto qui est deux à trois fois par mois. Les véhicules à deux roues utilisées dans le transport public nécessite un entretien mensuel, car ces derniers peuvent parcourir plus de 5000 tous les mois.

Conclusion

Exercer un métier de moto-taxi n’est pas sans risque pour le chauffeur. Sens de l’orientation, connaissance des stationnements situés à proximité des zones de livraisons les plus fréquemment demandés, ces qualités ne suffisent plus pour devenir un chauffeur des deux-roues respecté, il faut également apprendre à jouer au chat et à la souris avec les forces de l’ ordre.

Motos-taxi à Paris : un métier à risques

vespa-moto

Victime de la grogne des taxis traditionnels il y a de cela quelques années, les services de transport à deux roues tentent de normaliser les transferts à moto. Cette normalisation passe par la professionnalisation du pilote, ce qui n’est pas une mince affaire. En effet, il n’existe que très peu de structures en charge de l’évaluation des pilotes de motos-taxi parisien. Continuer la lecture de « Motos-taxi à Paris : un métier à risques »