Conseils pour bien acheter toute l’année !

Prenez en compte les paramètres suivants pour acheter, juste avant de rejeter cette nouvelle manière de faire vos achats… Le moment que vous passez à l’intérieur du magasin, car votre temps a une valeur… Le moment que vous passez en conduite, le prix de l’essence, le stress et la fatigue engendrés. Tous ces éléments doivent être pris en compte

À titre d’exemple, nous avons calculé qu’un caddie moyen pour 4 habitants pèse 30 kilogrammes (sans compter le lait et l’eau). En réalité, vous allez manipuler ce poids 7 fois… Pour poser les provisions à l’intérieur de votre chariot, pour tout déballer à la caisse, pour tout remettre à l’intérieur du chariot, pour poser les provisions à l’intérieur du coffre, pour les déballer du coffre, avec un peu de chance, même une pour tout monter du garage à la cuisine, puis pour tout ranger à sa place… Soit 7 fois 30 kilogrammes, ce qui fait 210 kilogrammes à chaque caddie…

L’excellente stratégie pour gagner du temps sur un site en ligne

Créer sur le site autant de listages que de principaux rayons… Une pour les liquides (lait, eau, vins…), une pour la crémerie (beurre, œufs, fromages), une pour l’épicerie sèche (conserves, petit déjeuner, farine, sucre…), une pour les surgelés, une pour l’entretien de la maison et l’hygiène. À l’intérieur de chaque listing vous sélectionnerez les ingrédients que vous achetez habituellement et leur quantité. Lors de votre prochaine visite sur le site, vous sélectionnerez votre commande, soit à partie de votre dernière commande, soit à partir de chacune de ces listes. Cette 1ère étape étant la plus longue, commencez par sélectionner le bon site. Cette procédure ne s’applique pas pour les achats d’appareils ménagers, d’une cocotte-minute, d’un autocuiseur

Comment sélectionner le bon site pour bien acheter ?

Et établissez le listing des sites desservant votre région. Comparez les prix de livraison et le prix d’une dizaine d’ingrédients que vous achetez régulièrement. Puis, à partir de ces résultats, choisissez votre nouveau fournisseur. Toutefois, nous vous recommandons de faire vos achats d’ingrédients frais (fruits et légumes, viande et poisson, pain frais) dans les magasins de proximité.

Les excellentes astuces pour faire ses achats en magasins traditionnels

  • Prévoir une journée pour les achats fixes un jour de la semaine. C’est plus aisé d’intégrer à l’intérieur de votre emploi du temps et vous pourrez avoir constamment la nécessité de la même chose ou presque pour la semaine. Les membres de votre maisonnée sauront quelle est la date limite pour vous demander un nouvel article dont ils auront la nécessité (mousse raser, gomme ou autre).
  • Regrouper n’importe quelles achats le même jour. Car c’est plus efficace de profiter de ce circuit pour intégrer un passage au pressing, La Poste ou la librairie.
  • Établir un listing d’achats Vous en imprimerez un certain nombre d’exemplaires d’avance et vous devrez en avoir constamment un disponible… Listing mis en évidence à la cuisine, avec un crayon ou un surligneur. Ceci permettra à chaque membre de la maisonnée d’additionner ce dont il aura besoin et vous de partir avec un papier tout prêt dans la poche. Ceci servira également d’aide-mémoire pour les ingrédients qu’on oublie aisément (papier hygiénique…).
  • Faire le tour des armoires, du freezer et du réfrigérateur juste avant de s’en aller, pour vérifier, le listing en main, que vous n’avez pas oublié de noter un élément indispensable. Ceci vous empêchera également de surstocker des ingrédients qui pourraient être en promotion dans les rayons du À quoi bon se retrouver avec 6 paquets de nouilles, si vous n’avez ni ketchup ni gruyère râpé ?
  • Choisir la meilleure heure. Si vous pouvez faire vos achats à 14 heures en semaine ou au coucher du soleil à 21 heures. Il y aura sûrement moins de monde que le samedi à 11 heures. Le meilleur instant est peut-être entre 16 heures et 17 h 30, pendant que les rejetons sont à leurs activités extrascolaires. Avantage secondaire, ils pourront vous aider à décharger et ranger au retour.
  • Faire participer les rejetons en leur donnant la moitié du listing. Ils apprendront quelque chose, ne seront pas passifs et vous retrouveront à la caisse en vous faisant gagner du temps.
  • Puis, ne pas s’en aller le ventre vide… Vous serez moins tentée de grignoter ou de faire un achat d’impulsion.

Dernier conseil avant de partir faire les courses

Vérifiez juste avant de vous en aller que vous avez bien le listing avec vous… et que vous n’avez pas oublié votre portefeuille !

À vous de décider, maintenant, si vous préférez faire votre listing d’achats en relation avec vos futurs repas de la semaine… Ou bien au contraire établir les repas au retour. Faire des repas (souples) juste avant de faire les achats ou au retour et afficher sur la porte du réfrigérateur. Faire ainsi vous empêchera de vous poser la question. Intégrer les rejetons au choix de la recette en fonction des menus espérés et des achats. Il sera bon de leur permettre de choisir les légumes, que du coup ils ingurgiteront plus facilement.

Note : il est couramment plus aisé que ce soit « l’habitant » qui fait les repas, qui fasse également les achats… À moins d’avoir un partenaire particulièrement réceptif à ses recommandations… Un partenaire qui saura utiliser les moyens de transport les plus divers…