Villes françaises en quête des motos-taxi idéaux

Le transport à moto est présent essentiellement dans les aéroports et les zones bouchonnées tels Paris et Nice. Les bolides à deux roues investissent les routes afin de fournir une alternative aux clients pressés par le temps. En effet,  les trajets en mototaxi s’effectuent de manière sécurisées, mais surtout rapides.

Bouchons records en métropole

Des grandes villes voient leur habitant passer une majeure partie de leur temps dans les bouchons.  Marseille arrive en tête. La cannebière enregistre un taux record de 177 heures de perdues par an, soit un peu plus d’une semaine sur les routes, mais dans les bouchons!

A Paris, on constate une congestion de 33% des la circulation. Ces chiffres ont tendance à augmenter et doubler aux heures de pointes. Cumulées, ces congestions provoquent  environ une perte de 155 heures sont chaque année par les conducteurs au conducteurs franciliens.  A part Paris et Marseille, les régions bordelaises et lyonnaises sont connues pour avoir des kilomètres de bouchons. Pour se résumer, les mégalopoles françaises enregistrent des  records en termes de bouchons. Si les efforts ne sont pas fournis, ces bouchons seront d’ autant plus importants.

Réglementation problématique

Le transport de personnes à moto à but onéreux fait travailler un millier de français à titre de contrats de longue durée. Parmi les éléments de cette réglementation, on notera l’existence de certains points essentiels, que voici :

– le conducteur de la moto ne fera aucun démarchage, tous les trajets seront consécutifs à une réservation.

– Contrairement aux taxis, les deux-roues ne peuvent pas stationner sur les voies publiques

-l’ancienneté du véhicule de transport ne doit pas excéder 4 ans

– le permis du conducteur doit être âgé d’au moins 3 ans

-l’entreprise engagera uniquement des chauffeurs titulaires d’un permis de conduire de catégorie A. La carte professionnelle sera délivrée par la préfecture de département du domicile du chauffeur (ou par la préfecture de police à Paris) et d’une attestation délivrée par le préfet après vérification médicale de l’aptitude physique.

– une révision annuelle est nécessaire notamment au niveau du système de freinage, de direction, de suspension et de visibilité.

La mototaxi en sauveur

Parmi les entités sollicitées afin de réduire ces taux de congestion dans les grandes villes, signmototaxalons la moto, notamment les services de mototaxi. Les patrons des entreprises de transport aident les particuliers avec leur moto anti-bouchons. Cette organisation proposée visera à réduire les temps de déplacements, puis, progressivement les kilomètres de bouchons.

Des règles strictes qui manquent de dispositif de mise en application, le service du transport à moto doit être un peu mieux contrôlé, notamment par les autorités compétentes à ce sujet.

Conclusionmotorcycle-casque

Il faut assouplir les règles et améliorer les tests de conditionnement pour les pilotes et leurs voitures. En effet, si cette réglementation est stricte, elle reste très boiteuse avec notamment l’inexistence d’un examen officiel pour évaluer les pilotes. A ce jour, la bonne tenue du pilote ne dépend que des efforts et la bonne volonté des patrons. Arrivé au moment où les bouchons ne seront plus contrôlables,

 

Étiquettes: